fourchettes, couteaux et cuillères

Par le 29 août 2014

Les originescuillères

Les ustensiles dont on se sert pour manger ont fait leur apparition peu à peu, au cours des âges. Le premier fut le couteau, connu dès la préhistoire; puis ce fut la cuiller; la fourchette ne vint qu’en dernier.

La fourchette et la cuillère

La fourchette est d’utilisation assez récente. Dans l’Antiquité, il y avait des fourchettes à deux dents et pourvues d’un long manche; on s’en servait pour faire rôtir les viandes. Avec la Renaissance, les mœurs et les manières de table se raffinèrent et la fourchette s’imposa.

Alors que, pendant des siècles, l’homme avait mangé sans se servir de fourchette, la cuiller, elle, était déjà employée couramment. À l’origine, ce ne fut probablement qu’un coquillage creux, mais elle acquit assez vite sa forme actuelle. Les fouilles archéologiques menées en Égypte ont permis d’en exhumer certaines, fort semblables aux cuillers modernes, avec un manche richement sculpté, représentant des figures humaines ou animales. Certaines d’entre elles, d’ailleurs, n’étaient pas destinées à l’alimentation: c’est le cas des cuillères à fard.

Primitivement en silex ou en bois, la cuiller fut ensuite en métal. Au Moyen Âge, il y en avait en or et en argent, réservées aux riches, les humbles se contentant de cuillères en bois.

Le couteau

Les premiers couteaux, en silex, étaient utilisés pour dépecer les animaux et pour couper la viande. Certains, remontant à l’âge de la pierre et parvenus jusqu’à nous, sont à deux tranchants, bien aiguisés et polis. Ils témoignent de la grande habileté des artisans de la préhistoire. Avec la découverte du bronze et du fer, l’instrument fut perfectionné. Dans les tombes gréco-romaines, on a retrouvé des couteaux à manche d’ivoire ou de bois; la lame de certains se repliait dans le manche à la manière de celle des canifs d’aujourd’hui, d’autres avaient une lame en os.

Au Moyen Âge, le couteau à lame d’acier fit son apparition en Europe. Pour la table, il se terminait souvent par une pointe recourbée: elle servait à embrocher les aliments pour les porter à la bouche, et remplaçait la fourchette.

À propos de aminezid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *