Sapins en 3D

Par le 8 août 2014

Un sapin tellement facile à confectionner que vos enfants vous fabriqueront une forêt en un seul après-midi.sapin 3d

Ces sapins se tiennent debout tout seuls, en autant qu’ils soient sur un terrain plat. Ceux en papier de soie peuvent paraître plus fournis, car c’est un papier mince. On peut en couper beaucoup plus d’épaisseurs à la fois. Pour le papier à lettre, contentez-vous de le plier en quatre; cela vous donnera un sapin à huit faces.

Mettez-en comme centre de table (loin des bougies ou toute autre source de chaleur) ou dans un village aux dimensions appropriées.

Faites-en des petits, des moyens et des grands, comme dans une vraie forêt.

Fournitures

Papier de soie ou papier ordinaire (en plusieurs teintes si possible)
Crayon à mine et gomme à effacer
Règle
Ciseaux
Brocheuse

Technique

Prenez une feuilles de papier (ou deux feuilles de papier de soie) et mettez-les devant vous.

Pliez-la en deux, en ramenant le haut sur le bas. Pliez-la dans l’autre sens, à deux reprises. Dans ce dernier pli, brochez en centrant les broches un peu vers le centre.

En gardant votre rectangle plié, vérifiez où est le haut. C’est le côté où vous verrez quatre pliures. Le bas comporte huit feuilles simples.

Tracez une ligne en partant du haut, au centre, du côté des broches, vers le bas extérieur au pli.

Tracez les encoches en les faisant étroites en haut, et de plus en plus large en descendant vers la base.

Fiates attention à ne pas rejoindre le pli. Dans un tel cas, le sapin serait coupé en deux.

Découpez en suivant les lignes des encoches.

N’y allez pas avec le bout des ciseaux. Il est préférable d’entrer le papier profondément entre les deux lames des ciseaux et de tailler sans jamais fermer les ciseaux complètement.

À moins d’avoir des ciseaux parfaitement neufs ou des ciseaux de précision, le bout n’est jamais aussi bien aiguisé que le centre des lames. De ce fait, couper avec le bout risque de déchirer les angles du papier.

Maintenant, prenez la moitié des feuilles et pliez-les en sens inverse, complètement, jusqu’à la cîme de l’arbre.

Puis, une paire de feuilles à la fois, repliez-les dans un sens ou dans l’autre pour donner du volume à l’arbre, jusqu’à ce que chaque feuille soit (à peu près) à égale distance de l’autre.

La base doit être bien droite pour que le sapin se tienne debout.

Vous pouvez aussi les coller sur un carton, comme sur les illustrations du haut de la page, mais le réalisme d’une forêt y perd un peu.

À propos de aminezid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *